Car le froid a soudainement décidé de pointer le bout de son nez, voici 5 astuces pour avoir chaud cet hiver :

1) Trouver un/une partenaire

Bon oui, on dirait bien que je reviens sur mes propos de cet été. En même temps, c’est vrai, l’été on a envie d’avoir chaud mais pas comme en hiver.
Là on cherche à marier l’utile à l’agréable. Quoi de plus efficace que la chaleur humaine pour faire des économies sur le chauffage ? Alors, à vos comptes tinder, 3, 2, 1, chassez !

2) Leggings & sous-pulls

On a fait plus sexy, c’est sûr. Mais bon, faut savoir ce que vous voulez. Puis c’est maman qui sera contente que vous vous servez enfin de tous ces vêtements d’hiver qu’elle vous avait achetés avec tant d’amour quand vous étiez plus jeunes. À ça, vous ajoutez bonnet et écharpe, et à vous le super look pour affronter le froid.

3) Hibernation

Faire le stock de grosses couettes et de polaires, enfiler ces plus grosses chaussettes, barricader ses portes et fenêtres, remplir ces placards et son frigo et attendre que ça passe. Certains ne supportent pas le froid, donc ça peut être une solution… Après va falloir un bon justificatif d’absence pour son patron ou pour son école…

4) Hammam & Sauna

Solution qui peut paraître onéreuse mais qui a le mérite d’être efficace. Il fait bon, il fait chaud, on a envie d’y rester. Ah non, ça ferme à 19h30, en fait…

5) Partir au soleil

Option radicale et très très très onéreuse. Si certains préfèrent partir au ski et profiter de la neige, d’autres préfèreront éviter la chair de poule et la morve qui coule. Pourquoi ne pas foncer droit aux Caraïbes. ? L’eau transparente, le sable blanc, les cocktails, et surtout la chaleur… Et vous vous préférez encore le ski ? Vraiment ?

5 RAISONS D’ALLER VOIR ÇA

C’EST UN FILM D’HORREUR ET POURTANT ON RIGOLE

Ça peut paraître étrange, mais oui, on a bien rigolé pendant cette séance. Pourquoi ? Sans vous spoiler le film, un des personnages au physique particulier et peu attrayant a des punchlines devant lesquelles n’importe qui devrait s’incliner. Ma foi, même Carambar n’arrive pas à la cheville ce gosse.

BONS PLANS Et CADRAGE

C’est une question d’avoir l’œil ou pas, vous me direz. Mais pour ceux qui tâtent un peu l’audiovisuel, il faut le reconnaître les plans et le cadrage de ce film sont juste exceptionnels. Tellement, que l’on est vite absorber dans le film. À croire qu’ils pourraient même se passer du 3D.

LES « FAIBLES » SE RÉVÈLENT PLUS FORTS QUE PRÉVU

Une fois de plus, je ne vous raconte rien de précis, mais tout est contre-versé dans ce film. David bat Goliath, dans ce film c’est totalement le cas. Les loosers ont enfin leur revanche sur la vie et montrent qu’ils en ont et pas des petites en plus.

PROUVER SA VIRILITÉ ET PLUS SI AFFINITÉ

Ah c’est bien connu, quoi de mieux que d’amener une jolie demoiselle au cinéma pour la pécho ? En plus, le film d’horreur c’est LA sécurité. Cette dernière apeurée sera à la recherche de bras plus ou moins musclés pour la rassurer.

Bon après, prouver sa virilité, tout dépend son nouveau de sensibilité, n’est-ce pas Patrick ? (#cri.aigu.lors.d’un.joli.screamer).

ET PARCE C’EST TOUT SIMPLEMENT ÇA ET QU’IL Y A UNE SUITE !

C’est le film d’horreur qui a « bercé » notre enfance et surtout nos cauchemars et il est de retour, pour nous jouer de mauvais tour. Et accrochez-vous, car ce n’est pas un, mais trois chapitres qui vont sortir. Ça va en effrayer plus d’un…

Quand vient la fin de l’été

Et oui, c’est bien connu, toutes bonnes choses ont leurs fins. Je sais, vous êtes tristes. Moi aussi.
Les journées raccourcissent, la chaleur s’est fait la malle, le stress et les cernes tâtent le terrain et seront aussi synchros avec ce moment magique qui n’est autre que la rentrée. Rien de quoi emballer…

C’est cette période qu’on appréhende tous, petits comme grands, puis il faut dire, on ne se facilite pas la tâche, on prend vite goût aux vacances et au fait de se prélasser. Vous comme moi, on sait très bien qu’on serait prêt à tuer pour ne plus retourner dans ce quotidien routinier. Qu’on aimerait figer le temps pour ne plus jamais y devoir aller. Ahhh c’est beau de rêver, mais on se fait du mal…

Mais la rentrée, pour les grands comme pour les petits, c’est aussi des rencontres, de nouvelles amitiés, des découvertes, et plein de choses positives encore. Je sais, dis comme ça, c’est difficile d’y croire. C’est dimanche soir, nous reprenons pour 95% d’entre nous demain matin. Et là, clairement, c’est pas le bon moment pour vous faire relativiser. Vous avez juste envie de vous blottir au fond du canapé, à fixer l’heure en espérant que celle-ci n’avance plus.

Mais c’est perdu d’avance, vous le savez déjà. Vous avez tenté maintes fois cette tactique et pourtant la rentrée a toujours eu lieu, non ?

Avec ce mauvais temps et cette rentrée retentissante, j’ai pensé à vous et je me suis dis que j’allais tenter de vous faire relativiser et vous redonner le sourire, du moins, c’est l’objectif du jour que je me suis fixé.

Pensez aux personnes qui n’ont pas eu de vacances cet été et qui sont restés blancs comme des culs. Pensez à vous, qui avez pu voyager, planter vos pieds dans le sable et déguster cette bonne eau salée car bien évidemment vous avez bu la tasse. Pensez à ces personnes qui n’ont eu la chance de faire cette belle danse du camping que vous avez entendu en boucle lors de votre séjour. Pensez à ces personnes qui n’ont pas bu des cocktails à la chaîne, qui ne sont pas tombés bêtement amoureux et qui n’ont pas eu ces fameuses interrogations de vacances comme « je m’ennuie, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Sieste ou piscine ? ».

Je continue ?

Ah on dirait un début de sourire là, non ? Donc, au final, entre vous et moi, vous n’êtes pas tant à plaindre que ça. Regardez-vous, vous êtes tout beaux, tout bronzés pour la rentrée et puis, vous avez pas mal de choses à raconter.

Enfin, j’aime cette version des choses. Ça fait relativiser et ça redonne le sourire !

Seulement, ce n’est pas la réalité, la réalité c’est que demain le réveil va sonner très tôt. Désolé.
Ne vous couchez pas trop tard les enfants.

XOXO

PS. la fin de mon monologue est un peu abrupte, je vous l’accorde, pour me faire pardonner, rendez-vous sur ma chaîne YouTube, une petite vidéo sympa est sortie aujourd’hui, rien à voir avec la rentrée donc ça vous changera les idées.

5 trucs absolument faux que les mecs croient savoir sur les filles – version soft

ELLES PRENNENT TOUT TROP À CŒUR

FAUX ! Messieurs messieurs, cessez d’être naïfs. Les filles sont de bonnes comédiennes et jubilent à l’idée même de nous faire culpabiliser ; pour ensuite bien nous faire ramer évidemment. Elles adorent ça ces sournoises.

Elles nous font des scènes par message mais en vrai elles sont posées devant une série avec de la bouffe. Voilà la vérité, l’unique, la vraie.

ELLES NE TIENNENT PAS L’ALCOOL

Parlons statistiques un peu. Une étude finlandaise a prouvé une corrélation entre intelligence et consommation d’alcool. Donc plus on est intelligent donc plus on boit. Les filles sont loin d’être bêtes, faut l’avouer. A ça on ajoute le sport, les filles sont très healthy en ce moment, c’est la tendance qui veut ça et c’est une chose connue : les sportifs et donc dans ce cas présent, les sportives ont une bonne descente. Donc réfléchissez à deux fois avant de les défier sur ce terrain là !

ELLES SONT SENSIBLES, DE VRAIES CHOCHOTTES

Alors, rappelons-le, les femmes, en plus de supporter les hommes, ont à supporter leurs règles (oui, tous les mois) ; l’épilation (ne dis pas que c’est rien, essaie avant et on en reparlera) ; puis l’accouchement (certains médecins disent même qu’une femme qui accouche met un pied dans la tombe. Eh beh dis donc, c’est rassurant tout ça).

Donc les chochottes dans l’histoire, on dirait que ce ne sont pas les femmes finalement…

ELLES SONT TOUJOURS COQUETTES

Une légende. Les filles ne sentent pas toujours la rose et ne pètent pas que des paillettes. Elles ont leur moment crade comme nous : en mode pyj, malbouffe, elles laissent leurs fourrures pousser, leurs belles chevelures s’emmêler, le maquillage couler. Bref, âmes sensibles, s’abstenir.

À LA DIFFÉRENCE DES HOMMES, ELLES NE PENSENT PAS QU’AU SEXE

Parlons une fois de plus de statistiques, c’est prouvé par qui ? Par Jacquie et Michel, bien sûr. Sachez que quasi 50% de leurs visites sont exclusivement féminines. Alors avant de traiter les filles de prudes ou de coincées, vérifiez leurs historiques. Elles nous en cachent des choses, elles nous en cachent…

5 commentaires que l’on a envie de bannir

1) FIRST

FIRST, FIRST, FIRST… Alors il va falloir nous expliquer ça. Genre c’est quoi le deal ? On gagne quelque chose quand on écrit FIRST en commentaire d’une vidéo (et qu’on est vraiment le first) ? Expliquez-nous vraiment, nous aimerions savoir, car si ça vaut le coup, nous nous y mettons aussi hein ! 

2 ) JE ME DÉSABONNE

Parce qu’on ne vous a pas répondu ou parce qu’un petit détail de notre vidéo ne vous a pas plu… C’est rude comme punition, non ? Sachez qu’on a beaucoup de messages, beaucoup de travail, on essaie d’être partout, sur tous les fronts, de satisfaire tout le monde mais on ne sera malheureusement jamais à la hauteur, nous ne sommes que des hommes après tout.

3 ) Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?

Alors celui on l’a entendu, encore et encore, voire trop entendu. Comme « c’est de la poudre de perlimpinpin », « non mais allô quoi », et j’en passe. Ça ne vous lasse pas vous ? Pour nous c’est l’overdose. BE ORIGINAL, PLEASE BITCH !

4 ) Si toi aussi tu penses… Like mon commentaire.

Petits gratteurs de likes !
Si tu as quelque chose à faire savoir, passe par mail, message privé ou dis-le tout simplement. Tu as besoin de l’approbation des gens à chaque fois que tu dis quelque chose ? Pauvre petit, mais aies confiance en toi un peu, ose ! On croit en toi et en ce que tu dis. XOXO.

5 ) C’est quand ta prochaine vidéo ?

La vidéo vient à peine de sortir et vous en voulez déjà une autre ?
Oh, on se calme, ça vient, ça vient. Elles ne se font pas comme ça nos vidéos, on dirait pas comme ça, nous savons, mais on travaille, vraiment, pour de vrai. Et le travail ça demande du temps.
Puis hein, la gourmandise est un vilain défaut. Et comme on dit si bien : il ne faut pas abuser des bonnes choses mon enfant, voilà.

 

5 raisons de ne pas dormir la fenêtre ouverte cet été

MOUSTICOS

Je sais, tu y as pensé avant même que je termine mon titre : LES MOUSTIQUES. Ils sont l’emblème même de l’été et de ses nuits chaudes (au premier sens du terme, coquin).
Tu sais ces sales suceurs de sang là, ces petits vicieux qui frôlent ton oreille au moment où tu t’endors pour te dire «Ce soir ça va être ta fête», et qui comme par hasard sont introuvables quand tu allumes la lumière pour les éclater. On est d’accord, ils t’ont pompé plus de globules rouges que les dons du sang sans mentir… Ah c’est bien l’été, hein !

PETER PAN

Évidemment, ce dessin-animé nous a tous bercé durant notre tendre enfance… Bercé de mensonges ouais. L’histoire, la vraie, écrite J.M. Barrie ne raconte pas tout à fait la même chose. Bon le fil conducteur, le squelette de l’histoire reste le même: Peter vous rend visite durant la nuit, en passant par la fenêtre. Déjà, rien que le début fait grincer des dents.
Est-ce que tu imagines un gars vêtu en vert (et non on ne parle pas de Cetelem), débarquer chez toi, en scred, par la fenêtre et te proposer (sans réveiller tes parents bien-sûr) de l’accompagner dans son monde imaginaire ? Monde imaginaire, poudre de la fée Clochette, ça y est, vous faites le rapprochement ?

LES SOIRÉES NON INSONORISÉES

C’est l’été, il fait beau, il fait chaud et ça veut pécho. Les bars tournent à pleine puissance, l’alcool coule à flot, la musique résonne dans tous les sens. Et oui, l’été c’est aussi et surtout ça. Mais bordel, faut penser qu’on n’est pas tous en vacances !
Donc il faut chaud, tu aimerais te coucher tôt et dormir au frais en laissant ta fenêtre ouverte. Mais va trouver le sommeil avec tout ce bordel, entre ces ivrognes qui tentent de communiquer en hurlant, ces filles qui crissent comme des pneus et ces boum boum boum incessants… Ce n’est pas gagné. Courage, stay strong !

INCRUSTES

C’est connu, on est en ville, laisser une porte ou une fenêtre ouverte n’est pas anodin. Prépare-toi à voir débarquer du monde, comme 24 moustiques, tes voisins, 3-4 témoins de Jéhovah et sûrement quelques curieux (et/ou cambrioleurs). Bah oui, laisser sa fenêtre ouverte c’est une invitation à la débauche, c’est bien connu. Tu cherches, tu trouves.

PAN PAN !

Et non ce n’est pas en référence à nos ami les chasseurs ou au petit lapin que l’on retrouve dans Bambi. Qu’est-ce qu’il y a l’été qu’il fait encore plus de bruits que les soirées alcoolisées ? Les orages bien-sûr ! Et si en plus de ça, vous êtes du genre bien poisseux, un petit éclair passera par votre fenêtre vous faire un petit coucou. Ordi, tv, box, pas de pitié. Ce genre d’incruste qui vous coûtera cher dans tous les sens du terme. Et oui, on est dans la vraie vie là, si l’éclair vous tombe dessus, vous n’allez sûrement devenir Flash et vous mettre à courir à toute vitesse, vous allez tout simplement griller comme une vulgaire saucisse. Snif snif, ça ne sentirait pas le cramé là ?

Baccam, une collection que je trouve stylée

Il paraît que c’est l’été, difficile à croire avec tous ces nuages. Un temps pareil ça donne juste envie de se blottir au fond de son canapé, de ne plus en sortir et surtout de dormir, dormir, dormir et encore dormir…
Sans oublier la tenue idéale qui va avec, bien évidemment : jogging + sweat.


Et en parlant de sweat, j’ai jeté dernièrement le mien, vous savez, celui qu’on a tous : le délavé, tâché mais hyper confortable que l’on met seulement chez nous mais qu’on n’osera clairement jamais porter en public. Pourquoi un tel sacrilège ? Eh bien tout simplement car j’en ai un nouveau, un tout beau, avec lequel vous pourrez même me croiser dans Bordeaux.


Merci à Baccam pour ce beau sweat tout beau tout doux. Il fait même des jaloux…
Eh oh, je vous entends déjà venir avec vos « plassemant 2 produi » ! Et bien pas cette fois-ci ! Je remercie simplement, par pure politesse déjà et parce que je suis généreux et que je vous aime bien, je vous partage le site ici.

Faites vous donc plaisir et essayons d’être beaux tous ensemble. Et qui sait, un jour, on arrivera à la cheville du beau Marc.

5 raisons de traîner avec Jigmé Théaux

1. IL EST CONNU et drôle parfois


Toi qui as toujours voulu devenir célèbre, tu peux presque réaliser ce rêve. Comment ? Tout simplement par procuration en traînant avec Jigmé Théaux. Regarde, tu pourras squatter ses vidéos, on verra ta sale tronche pas mal de fois sur YouTube, la classe ! Tu seras pris en photo avec lui par les fans et tu pourras l’accompagner sur tous les événements et soirées hyper-cools auxquels il est invité, enfin s’il t’aime beaucoup bien-sûr.

2. IL SAIT CUISINER comme il faut

Vous le savez peut-être tous, en plus de ses deux chaînes humoristiques, Jigmé en possède une troisième avec le beau Marc Derussit et Patrick Mendy. Et ouais ma gueule ! Ces YouTubers veulent toujours et encore plus d’oseille ! Donc oui, une troisième chaîne de cuisine qui se nomme YouCook et qui n’a même pas encore 1 an ! C’est leur petit bébé ! Alors sachez qu’avoir un pote cordon bleu, c’est LE bon plan, surtout si vous ne savez pas cuisiner !

3. IL EST BEAU comme un dieu

À croire que ce mec a tout pour lui. En plus d’être connu, il est beau. Mais qu’est-ce qu’il est beau putain ce Jigmé ! Aussi beau que Marc ! Et c’est bien connu, il n’y a pas mieux pour pécho que  d’avoir un pote aussi beau et connu. Telle une fleur, il attire toutes les abeilles du coin, et puisqu’il est très généreux, il partage.

4. IL EST généreux comme jamais

Autant en amour que dans les attentions, Mémé c’est un vrai. Il est comme ça, ça ne s’explique pas, il offre, il donne, il a beaucoup d’amour à donner ce petit con ! Envoyez vos CV à l’adresse sur sa page Facebook sérieux.

5. IL SAIT TOUT FAIRE COMME UN COUTEAU SUISSE

Et oui, vous pensez que c’est vraiment de l’impro d’être YouTuber ? Et bien non ! Mine de rien, il y a beaucoup de choses derrière : écriture, veille, négociations, « plassemant 2 prod8 », et plein d’autres choses encore ! Et parce qu’il est du genre à se lasser rapidement et a se lancer toujours plus de nouveaux défis, Jigmé est quasi sur tous les fronts et un jour, vous verrez, il dominera le monde.

6. Bonus : Il est asiatique

Parce que 5 raisons ne suffisent pas à exprimer ma gratitude envers ce bel homme, je vous en donne une autre. Un tibétain, c’est un peu comme un Kim Jong-un, on rêve tous d’en avoir un à ses côtés pour bientôt participer à la domination de la planète. Bon, j’admet que le côté dictateur peut faire peur mais l’avantage quand tu es Européen, c’est que tu pourras toujours le vanner sur la taille de sa bite.

5 raisons de lire Fire Punch (Kazé)

Ce seinen bourré de suspens va vous tenir en haleine si vous aimez les trucs un peu chauds tels que les barbecues que vous allez vous taper cet été ! 5 raisons de lire ce manga publié chez Kazé qui me l’a gracieusement offert pour mon plus grand plaisir et donc le votre !

1. UN UNIVERS post-apocalyptique

Pour planter un peu le décor, les personnages vivent dans un monde de glace où la famine a laissé place au cannibalisme. Agni, le protagoniste, a un pouvoir de régénération. Il se coupe volontairement le bras des dizaines de fois par jour pour nourrir son village. Quel acte de générosité !

2. mystère et soif de vengeance

Même si l’on ne sait pas trop encore d’où sortent les personnages ni pourquoi certains d’entre eux ont un pouvoir, on est vite pris par les tripes quand on doit se défaire rapidement (vraiment au tout début du manga) de la mort de la soeur d’Agni. C’est dans ce genre de moment qu’on sent que le mot « vengeance » prend tout son sens et que l’on se dit qu’on est bien pépère sur notre transat avec notre cocktail en étant témoin de ce qu’il se passe.

3. Un personnage s’appelle Sun, comme moi

Et franchement je pense que ça devrait être la principale raison de lire ce manga ! Blague à part, ce petit garçon semblera très important dans l’aventure puisqu’il est lui aussi un « élu » et qu’il a le pouvoir de faire de l’électricité, mais surtout parce qu’il nous rappelle la soeur d’Agni. Suspens !

4. Des méchants super méchants

Dans ce manga, rien n’est épargné. L’auteur montre bien le côté très obscure et féroce de l’humanité. Cette histoire vous fera aborder plusieurs thèmes : le viol, le cannibalisme, la religion, l’esclavage, l’insceste, la zoophilie, les épidémies, la torture et les meurtres à la pelle. Avec tout ça, on ne peut pas dire qu’il ne s’agit pas de véritables entités diaboliques !

5. le suspens est à son comble

Non mais sérieux, c’est juste pas possible de finir un manga comme ça ! Comment fait-on quand le tome 2 n’est toujours pas sortie ? Bref, les enfants, je vous le conseille vivement, enfin quand vous serez un peu plus âgés, ce n’est pas un seinen pour rien. Ce manga s’annonce encore plus chaud pour la suite !

5 raisons de larguer sa meuf au mois d’août

Ah le mois d’août ! Le mois le plus chaud dans tous les sens du terme hein ! Être célibataire à ce moment là c’est un peu le bon plan. Par contre, être en couple peut s’avérer tout simplement ultra chiant ! Comment ça, t’es pas d’accord l’ami ? Écoute bien les 5 raisons de larguer ta meuf ce mois-ci, arguments de taille ! T’es pas prêt !

1. T’as pas de tunes

On le sait, quand on aime on ne compte pas. Mais quand tu vas au resto, c’est qui qui paye le plus souvent ? C’est bibi (en fait, tout le temps) ! Imagine que tu décides de partir en vacances à l’autre bout du monde. Et comme un homme bien galant qui ne compte jamais pour sa belle, tu lui payes aussi son billet d’avion. Mais mec, attends ! Est-ce que tu payes le billet d’avion de tes potes ? Non. Donc, tout simplement, pars en vacances avec eux plutôt qu’avec ta meuf. Et en plus, il n’y aura pas de compte à rendre ! C’est tout bénef !

2. Les vacances entre couilles

Tu pars en roadtrip avec tes potes, et en général la voiture n’a que 5 places. Le coffre est plein à craquer et toi tu veux embarquer ta gow avec toi ? Je reformule : tu veux faire subir la présence de ta copine à tes potes ?

Déjà, elle va faire chier avec ses bagages, et en plus de ça tu sais qu’il y a une chance sur deux que vous vous engueuliez pendant le trajet. Et bien-sûr, tu n’échapperas pas au reproche auquel on a déjà tous eu droit, qui n’est autre que : « Je trouve que tu ne passes pas assez de temps avec moi, tu m’oublies, je ne compte pas tant que ça à tes yeux ? ».  Oui oui, elles ont besoin de beaucoup d’amour et d’attention…

Faisons au plus simple, dégage ta meuf pour tes plans entre mecs et on en parle plus. Tu le sais très bien, on ne mélange pas les torchons avec les serviettes ! Mieux vaut partir pour mieux se retrouver plus tard. N’est-ce pas ? Ah bah non tu viens de la larguer ! 

3. Tu t’es mis au sport 2 mois plus tôt pour être beau et fort

Toutes ces courbatures et cette transpiration versée juste pour une seule et unique meuf ? Mais attends, on parle bien de 30 euros par mois tout de même ! Faut savoir rentabiliser une somme pareille. Puis c’est toujours mieux pour son estime de se faire butiner le pistil par plusieurs petites abeilles (en même temps) ! Et là tu sauras pourquoi tu as tant souffert à la salle.

4. Ta copine est tout simplement moche

Tu te rends compte à la première plage avec tes potes qu’elle n’est pas si jolie que ça. Voire même tu trouves, par accident bien-sûr, que sa soeur est plus jolie qu’elle. On a tous trouvé, au moins une fois, la soeur plus jolie, soyons honnêtes les gars !

Bref, elle n’est pas si belle, même tes potes ne la matent pas quoi ! Ok, on dit souvent que ça ne se fait pas de mater la meuf des copains, mais autant se l’avouer, ça fait toujours plaisir quand c’est le cas : ça veut clairement tout dire que ta meuf est bonne !

Du coup largue-la et trouve-toi une ou plusieurs meuf(s) plus belle(s), quelqu’un qui t’arrive à la cheville (ou à la ceinture).

5. T’as pas envie de te faire larguer avant

Si tu te fais larguer, tu te doutes bien qu’elle ne va pas partir qu’en roadtrip avec ses copines. Elle va aussi rencontrer des mecs et « profiter », ne sois pas naïf. Te faire larguer, ça va clairement taper dans ton égo.

La cerise sur le couscous c’est que tu vas donc passer des vacances de merde et tes potes te prendront pour une victime… P2 va !

Donc comme t’as envie d’être un bonhomme, et bien tu prends les devants ! Et comme le dit si bien mon ami Pierre :  “En été, y a toujours moyen de tomber amoureux bêtement. ».

Bon voilà, tu sais ce qu’il te reste à faire mon petit !