5 raisons de ne pas adopter un chat

Bien que ces articles aient plus une portée humoristique qu’autre chose, je me permets une petite parenthèse de sensibilisation. Chaque été nous déplorons toujours le même problème : un nombre excessif de chats abandonnés ou à donner (sans compter tous les chatons qui voient le jour à cette période de l’année). Chers amis, les chats ne sont pas des jouets et oui, ces petites bestioles mignonnes finissent par grandir, elles peuvent vous accompagner pendant 15 à 20 ans et vous demanderont tant de l’attention que des soins (plus ou moins coûteux). C’est donc une responsabilité à ne pas prendre à la légère, donc merci de réfléchir à deux fois avant d’adopter un animal. Limitons les abandons, à bon entendeur.

1 . INUTILE

Tout est dans le titre, à quoi servent-ils ? Vraiment ? Ils ne sont même pas loyaux, même pas fidèles alors que vous leur servez tout sur un plateau doré. Manger, dormir, ch*er, voilà en trois mots le train-train quotidien de nos ennemis les félins. Une relation est censée être à double sens, n’est-ce pas ? Avec eux c’est clairement à un sens unique, ou dans quelques rares moments ils viennent mais c’est par simple intérêt. Ouvrez les yeux et virez-moi ces matous de là, on s’en passe aisément.

2 . SALE

Oui un chat, c’est sale. C’est poilu, ça se purge (souvent à l’intérieur de chez toi, après le ménage, sinon ce n’est pas drôle). Et ça pue, ça bave, ça pète, ça ch*e. Il est même prouvé que leur salive est allergène. Alors les papattes sur les couettes, à proscrire ! 

3 . CHER

Comme toute bestiole de compagnie, ça coûte cher. Et encore plus si vous prenez une race. Ces matous poilus sont délicats. Alors à vos frais quotidiens vous pouvez ajouter : la bouffe, la stérilisation, les jouets, les produits soins, les produits anti-puces, le veto (et lui c’est carrément un bras qu’il te prend à chaque fois). J’ai des factures à l’appui si nécessaire. 

4 . CHIANT

Et ça miaule pour un oui ou pour un non. Quand ça a faim, quand ça a soif, quand ça veut jouer, quand ils se sentent seuls, … Ça miaule pour un rien et souvent à pas d’heure. Vous avez des gosses ? Non ? Alors pourquoi vous infliger les mêmes contraintes avec un chat ? Je pense même qu’un chat, parfois, c’est pire qu’un gosse. 

5 . LUNATIQUE

Qu’y a t-il de plus instable qu’un chat ? Ronrons, demandeur de caresses, et soudainement ça fixe un point et deux secondes après il est en train de te tacler la tête avec ses pattes (et griffes). On m’explique s’il vous plait ?

Une dernière question : toujours envie d’un chat ? 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *